Anciennement prénommé KAB, l’association Kalvingrad retentit désormais sous le nom du Rez-Usine.

Elle voit le jour en juillet 2012 dans la sacro-sainte Usine, vaisseau amiral de la vie alternative genevoise. Comme son nom l’indique, Le Rez est situé au rez-de-chaussée de l’édifice.


Identité

Espace de libres expressions sonores classés parmi les 5 meilleures salles de concert de Suisse par le Pourcent Culturel Migros en 2019, Le Rez défriche divers genres émergeant tout en liant avant-gardisme haut-du-menton, fêtes cathartiques et expérimentations en tout genre

Avec un penchant assumé pour les sonorités xénomorphes, sa programmation fédère la multitude de colllectifs qu’abrite la ville et fait honneur aussi bien aux sous-marins sonores du coin qu’aux mastodontes de la scène extraterritoriale.

Avec des lines up entremêlant psyché rock, rap dada, post punk, no wave, dub, post shaabi et tout ce qu’un cafouillage fertile peut offrir de contemplatif, des festivals tels que Black Movie, la Bâtie, Face Z, la Fête de la Danse et le Bazart Festival y élisent régulièrement domicile.


Le Rez-Usine salle de concerts à Genève

Parallèlement, et dans le plus pur esprit laborantin, Le Rez développe des résidences de création sonore dans son enceinte mais aussi à l’étranger, toujours en collaboration avec des collectifs et des institutions parmi lesquels on trouve notamment la Fondation Cap Loisirs.

Valeurs

A travers l’éclectisme de sa programmation, Le Rez se veut comme une caisse de résonance de la diversité des courants musicaux et des formes d’expression culturelle et sociale qui s’y rapportent. Fruit d’une collaboration active avec la faune genevoise, l’association se démarque volontairement des tendances actuelles, ratisse un large panel de sonorités de tous horizons et s’inscrit de fait à contre-sens d’une vision mercantile et uniforme. Safe space opposé à toutes formes de discriminations, la salle prône le libre accès à la musique pour tous.te.x. Ses engagements placent de fait Le Rez sous la bannière de sa mère Usine.

Militante par nature, l’association entend poursuivre ses activités dans une démarche de développement durable en inaugurant à la rentrée 2020 un bar indépendant proposant des breuvages locaux, artisanaux et respectueux de l’environnement en collaborant, entre autre, avec l’Association des Brasseries Indépendantes Genevoises (ABIG) et le célèbre poète local du vin nature, Paul-Henri Soler.